Les dernières heures

de Minette Walters

Angleterre 1348.
Une épidémie de peste s’abat sur le pays. Elle décime tout sur son passage sauf à Develish. Lady Anne, la femme du seigneur, a amené avec elle lors de son mariage, de nouveaux principes d’hygiène qui font la différence.
Mais combien de temps tiendront-ils dans leur domaine, enfermés et isolés du reste du pays?

Premier tome d’une saga historique absolument captivante, il est qualifié de page turner et cela n’a rien d’usurpé.
Il soulève le thème des croyances religieuses qui ont longtemps empêché le progrès.
C’est le genre de récit qui vous habite, colore vos journées et vous suit encore la dernière page tournée.

vérifier la disponibilité

Un verdict de Chantal Mosimann